LES CINQ ACTIVITÉS AMUSANTES ET ENRICHISSANTES POUR LES PAUVRES QUI NE PEUVENT PAS REGARDER LE FOOT. (p.1)

Salut les pauvres ! Vous avez probablement remarqué, à moins de vivre particulièrement isolé ou d’être relativement con, que nous sommes en pleine coupe du monde de football. Si vous n’êtes pas spécialement versé dans les réjouissances à base de ballon rond, votre morne vie doit se plonger chaque jour un peu plus dans les abîmes grisâtres de la tendance suicidaire, mais vous êtes pauvres, alors ça, le tuning, et la baise, c’est un peu tout ce que vous avez.

Mais imaginons un instant que votre télé est morte parce que vous avez balancé votre zappette dans un coup de nerf devant auto-moto ou téléfoot, ou parce que Kiki, votre chien de merde, s’est jeté dedans, déprimé par sa vie de merde, que votre Twingo payée à crédit sur 20 ans est pliée et que votre femme se refuse à vous (en même temps, t’as vu ta gueule ?)… eh bien qu’est-ce que vous faites ? Vous n’allez quand même pas vous coucher tout de suite après le pastis bu avec les copains, alors que la sueur que vous avez dégagé dans la journée n’est pas encore sèche ?!

Et c’est là que Definitely NSFW vous aide en vous présentant LES CINQ ACTIVITÉS AMUSANTES ET ENRICHISSANTES POUR LES PAUVRES QUI NE PEUVENT PAS REGARDER LE FOOT.

 

#1 – Faire chier le monde dans un lieu public sur ta haine du foot.

Eh bien voilà, petit frustré que tu es, tu te retrouves à gueuler à la terrasse d’un bar, ou bien encore entre les rayons protections urinaires pour seniors et courgettes du Carouf du coin. Gueuler sur quoi ? Mais sur tout ce qui a trait au foot ! Trop d’Arabes/Noirs dans l’équipe de France « c’t’eu plus not’France tiens », les Espagnols dopés à la colle pour être aussi mauvais, les petits cons de Brésiliens qui nous emmerdent avec leurs taudis, les connards de la FIFA qui n’ont pas de cœur à ruiner les susdits taudis, le fait que ta Twingo soit en panne putain c’était la faute au mec qui coupait la priorité, ou encore la météo.

Oui mais tout ça n’est pas constructif, sous-prolétaire que tu es, il faut t’organiser ! Alors trouve trois amis, et chacun votre tour, criez à haute voix un sujet. Ceux qui n’ont pas crié le sujet doivent s’époumoner pour trouver ce qui cloche avec le sujet en question. Celui qui a été le moins bon de l’avis unanime et aviné des autres paye la prochaine tournée. Chacun boit son verre, et on recommence. L’intérêt est de pouvoir boire à moindre frais pourvu que tu sois assez informé sur des sujets de pointe comme « putain qu’est-ce qu’elle est bonne Vanessa Huppenkothen. »

 

#2 – Faire ta propre coupe du monde.

T’as bien raison, ces connards couverts de gel qui sont sûrement pédés parce qu’ils tirent une top-model digne de faire bander un aveugle là où toi tu as dû faire enregistrer ta femme selon le décret n°2011-842 du 15 juillet 2011 comme vache laitière pour le règlement sanitaire départemental, eh bien, ils sont nuls au foot à côté de toi et de tes potes. Donc avec Dominique, Loulou, René, Patou, un cubi de rosé et un après-midi de libre, tu vas pouvoir montrer tes abdos de baleine blanc aspirine qui vont virer rouge homard, en tapant la balle en tong avec tes potes. Pas un ballon officiel FIFA hein, juste le carton du cubi, parce qu’il fait chaud, et que le chaud, ça donne soif, et que du coup, le cubi, il a été flingué en dix minutes. Comme ça, au moins, tu seras quel dopage les joueurs ont pris et l’arbitre fera pas chier à donner des penalties aux Cariocas.

 

#3 – Emmerder la communauté internationale.

Eh ben alors Pepito Renaldo ? Sous prétexte que ta maison faite de merdes de chèvre et de tôles percées a été détruite et que tu peux pas approcher à moins de 500 mètres de Maracana sous peine de te prendre une flashball dans le fondement tu fais la gueule ? Ton pays a la gentillesse d’accueillir la coupe du monde et toi tu chiales sur des déchets qui ne t’appartenaient même pas ? Saloperie d’égoïste va, tout ce que t’as trouvé à faire c’est d’avoir l’air triste sur des photos et d’essayer de donner mauvaise conscience à des gens biens, qui font un travail honnête (non parce que trier les déchets des autres pour les revendre tu trouves ça honnête toi ?), et qui tentent de vendre du rêve et du jambon sous vide à plusieurs nations. Tu sais quoi ? Je trouve ça terriblement égoïste et inconsidéré de ta part, tu devrais nous remercier, grâce à la coupe du monde, ton pays ressemble moins à un taudis, et si tu veux un job, prends une tronçonneuse et va couper la forêt amazonienne, au lieu de faire les grands yeux sur un magazine. Ça me fait gerber les gens qui pensent qu’à leur petit confort comme toi.

Image

Photo : Me regarde pas comme ça Pepito, je sais que t'es un gros vicieux.

 

#4 – Inventer ton propre sport, ou en inventer un plus underground.

Si t’es trop fauché pour assumer un cubi et utiliser son carton comme ballon, on comprend pourquoi t’avais qu’une Twingo à crédit à plier contre un platane (parce que ton histoire de priorité à droite pour les assurances, on me la fait pas à moi), du coup tu vas devoir inventer un sport plus à ta hauteur. Là tu as le choix : récolter de la boue dans la Drôme inférieure pour la compresser et en faire des vinyles de France Gall, construire un ballon de rugby avec tes propres excréments, ou même créer tes propres redneck games. Et si t’as des amis avec lesquels tu aimes partager, il te reste toujours le jeu de la biscotte.

Pour inventer un sport il suffit d’un peu d’imagination (donc de gros rouge) et de motivation, ce qui n’est pas gagné, car pour être fauché comme tu l’es, tu dois vraiment rien savoir faire, du coup, laisse moi te suggérer un sport qui te permettra de t’élever socialement : la pétanque professionnelle ! Toutes ces heures passées à taquiner le bouchon/cochonnet sur le terrain du camping des Flots Bleus vont enfin se montrer payantes, grâce à la communauté des boulistes qui existe en France. Cette année, la coupe du monde se passe à Tahiti, donc t’auras même pas à subir Pepito, de l’activité #3, comme voisin. Tu pourras lancer tes boules peinard, virilement, tranquillement, en crachant sur les rares gens plus pauvres que toi. Si c’est pas beau ça.

Image

 

Photo : Patou, avant-centre de ton équipe.

 

#5 – Essayer de nous faire croire que c’est l’occasion pour toi de devenir quelqu’un de bien.

T’es le genre de gamin qui traîne dans les banlieues françaises depuis ton plus jeune âge, et tu es l’auteur d’un vingtaine de tags de mauvais goût, d’une tentative de viol, de deux tentatives de meurtre et de six vols à main armée alors que tu n’as que huit ans, en bref, tu es le genre de personne à la peau un peu mate contre qui TF1 a bien raison de nous mettre en garde, car tu fais planer la peur sur notre beau pays. À l’occasion de la coupe du monde un animateur de quartier va organiser des matchs de foot pour toi et tes copains, ou vous emmener au Stade de France, voire au Brésil, à Maracana, voir comme la pelouse est verte et comme tu ne la toucheras plus jamais (quel enfoiré cet animateur), du coup tu nous fait croire que tu vas essayer de devenir footballeur comme Nasri (ce que je ne te souhaite pas, quand on est attaquant, marquer, c’est mieux), ou alors que tu vas faire un truc bien comme médecin, ingénieur ou encore rédacteur de blog satirique, mais en fait, on sait tous que tu vas finir par dealer de l’herbe dans ta cage d’escalier, faisant des banlieues des « supermarchés de la drogue en plein air, où on fait la queue comme chez le boulanger », et que du coup t’es encore qu’un sale petit menteur. Tu perds notre temps, alors qu’on pourrait tranquillement regarder un bon match plein d’action comme Ghana-Nigeria, et ça, c’est vraiment abuser de notre patience.

 

Image

Photo : Ouais c'est à toi que je parle.

 

Bonus : #6 – Profiter du Tour de France.

Ben ouais, l’été c’est aussi le Tour de France, tu sais, le vrai, celui qui commence en Angleterre dans le Yorkshire parce que l’Angleterre c’est jamais qu’une colonie française qui a mal tourné. Du coup, avec un peu de chance, il va passer près de chez toi, alors profites-en, va te foutre sur un bord de la route avec une table de camping qui a été construite sous Pointcarré et achetée sous Mitterand, couvre la d’une nappe à carreaux rouges, rameute ta femme et tes gosses, Kévin, Johnny et Stacy, et va passer la journée vautré à attendre que des cyclistes passent, et quand ils le feront, assure toi d’essayer de les pousser en courant à côté, histoire de bien les faire chier, pour qu’ils tombent parce que t’es pas foutu de juste rester assis à regarder. Quand tu auras vu passer le peloton en vingt secondes, tu seras content, tu parleras à tout le monde d’à quel point c’était génial, et au moins tu nous emmerdera plus avec le foot.

 

Voilà pour vous, les pauvres ! Mais on me signale dans l’oreillette que les plus riches, du genre qui ne vous voient pas, et ils ont bien raison, sont jaloux et qu’ils estiment qu’ils méritent eux aussi un palmarès d’activité à effectuer pour ne pas regarder la coupe du monde, donc j’espère que vous saurez apprécier ces activités spécialement créées pour vous, pendant que je vais aller m’occuper des vrais seigneurs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s